Billets d'humeur / Société

Bonne fête des mères !

Bonne fête à celles qui ne dorment pas, ne sourient pas, ne respirent pas sans être certaines que pour nous tout va.

Bonne fête à celles qui triment, au passé, au présent et au futur pour que leur descendance ne manque jamais de rien.

Bonne fête à ces mères – mamans – cuisinières – infirmières – psychologues – couturières – blanchisseuses – maîtresses d’école , conseillères d’orientation – femmes de ménage – agentes immobilier et de voyage – conseillères conjugal – éducatrices, et encore plus que ça, le tout à la fois.

Bonne fête à celles qui sont crevées, débordées, dépassées, soûlées, bref juste parfaites car terriblement imparfaites.

Bonne fête à celles qui veillent des enfants jamais nés, des enfants mort-nés, des enfants aujourd’hui décédés, des enfants pourtant aimés, qui font d’elles, malgré tout des mamans maintenant et pour toujours.

Bonne fête aux belle-mamans, aux mamans d’adoption, aux mamans de substitution, aux mamans au-delà du sang.

Bonne fête aux mamans qu’on ne voit pas, aux mamans qui vivent parmi les anges, très loin dans les nuages, qui vivent dans chaque battement de coeur, dans chacune de nos larmes, celles que jamais on n’oubliera.

Bonne fête aux papas-mamans, aux mamans-papas, à celles qui restent là même quand l’autre s’en va.

Bonne fête à ma maman, à vos mamans, bref, bonne fête à toutes celles sans lesquelles même le soleil n’existerait pas.

Bonne fête à vous, bonne fête d’amour.

Texte : Nèl Tinta-Négra – Tous droits réservés.

Photo : Alex Pasarelu.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.