Est-ce que la cour lit ?

#EstCeQueLaCourLit – « Anecdotes illustrées du mysticisme réunionnais, mémoire endémique de la Réunion des esprits » par Mickaël Joron.

Yééééééééééééékri ! #EstCeQueLaCourLit ? Ooooh que oui elle lit et cette semaine, elle se plonge dans l’incroyable monde surnaturel réunionnais avec « anecdotes illustrées du mysticisme réunionnais, mémoire endémique de la Réunion des esprits » par Mickaël Joron.

Pour être honnête, jusqu’à la lecture de cet ouvrage, je ne connaissais pas grand-chose aux croyances des réunionnais… ni à la Réunion tout court d’ailleurs ! Eh bien c’est un tort, d’autant que j’ai eu la très agréable surprise de découvrir que certaines de ces légendes étaient similaires partiellement ou en tous points à celles que l’on retrouve en Guadeloupe et en Martinique.

Ainsi, j’ai souri lorsque l’auteur a évoqué la croisée des chemins, que l’on appelle chez nous un « katchimen ». Idem s’agissant de ce qu’il se passe dans les églises la nuit. Car comme me l’a toujours dit ma mère, mieux vaut dormir dans un cimetière que d’entrer dans une église la nuit. Pourquoi ? Ah mais si vous ne le savez pas, raison de plus pour lire cet ouvrage ! Vous y découvrirez, par la même occasion, la raison pour laquelle le Piton de la Fournaise entre en éruption ou ce qu’il faut faire si jamais un cercueil venait à vous barrer la route la nuit.

Alors, le sentez-vous, ce mélange de peur de d’excitation qui résulte des récits de nos ainés concernant des histoires de diables et d’esprits ? Vous n’imaginez même pas comme j’ai apprécié que le souvenir de ces sensations se rappelle à moi.

Toutefois j’ai été dérangé par le caractère incomplet de certaines informations. Si je sais désormais pourquoi on peut entendre des cliquetis de chaînes, la nuit, à la Réunion, je ne sais toujours pas ce que peut bien nous vouloir l’homme à la cigarette ou encore l’homme-coq. Ainsi, certaines anecdotes mystiques sont largement détaillées alors que d’autres sont simplement évoquées et pour moi qui suis friande de ce genre d’histoires, c’est frustrant. En fermant le bouquin, j’étais donc scandalisée, prête à faire une réclamation pour obtenir la suite mais ça, c’était avant que l’on me fasse comprendre que cet ouvrage renvoyait, en réalité, à d’autres du même auteur.

D’ailleurs, j’en ai lu un autre par la suite, qui évoquait certaines des choses que l’on retrouves dans « anecdotes illustrées du mysticisme réunionnais » … mais ça on en discutera un peu plus tard, vous et moi.

Donc pour en revenir à nos cabris, l’œuvre est certes très courte (57 pages), mais elle énumère efficacement les principales anecdotes mystiques que l’on retrouve à la Réunion et fournit suffisamment d’éléments pour aiguiller nos recherches, dans le cas où l’on voudrait en savoir plus. Le caractère bref de l’ouvrage et son contenu sont d’ailleurs tout à fait indiqués pour des enfants, d’autant que le langage est clair.

Mais on n’y trouve pas que des histoires. On y trouve aussi une analyse de la société réunionnaise actuelle au regard de son histoire et de ses traditions. On y trouve également une démonstration de l’esprit guerrier marron qui plane au-dessus de l’île et ça, en tant qu’antillaise, ça ne pouvait que me plaire.

Enfin, sachez que l’on y trouve également des illustrations extraites de « Ti komik rényoné », un genre littéraire récent qui tire son nom de l’expression créole désignant à la fois les bandes et dessins animés et dont le dessin est volontairement irrégulier et l’humour noir et décalé. Ce style a justement été inventé par Mickaël JORON lui-même et Cédric SALVAT, fondateurs de KOZ KAF, une organisation panafricaine réunionnaise. Eh oui, rien que ça ! Il faut croire que ça n’est en tous cas pas pour rien que la bibliothèque du congrès américain a choisi d’inscrire « anecdotes illustrées du mysticisme réunionnais » dans ses registres, vous ne croyez pas ?

«Anecdotes illustrées du mysticisme réunionnais, mémoire endémique de la Réunion des esprits» – par Mickaël JORON – Edilivre – 2017 – 10,49 € sur les sites de vente en ligne.

Nèl Tinta-Négra.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.